Ces instants qui bouleversent toute votre vie

Je ne me souviens plus quel jour c’était ni par quel hasard j’avais emprunté le chemin passant de sa maison, je me rappelle tout simplement de ces boites empilées sur la grande galerie de la dame. Des boites pleines à craquer qui attiraient l’attention. Sans destination fixe, je faisais des va-et-vient devant sa maison attendant impatiemment le moment où elle se décidera à les ouvrir. Assise sur sa longue chaise, dodinant à son aise, elle me fait signe d’avancer tellement ma curiosité était palpable. Elle ouvrit une des boites et laissa échapper, ils sont à vendre. Des livres de toutes les dimensions emplissaient la boite, sans placer un mot j’ai commencé à fouiller, comme un orpailleur à la recherche de ce trésor ultime.

Toutes les dimensions, certains à l’état neuf, d’autres à l’apparence plus usée. Poésies, romans, nouvelles, magazines littéraires, livres de recettes de cuisine. N’ayant pas encore développé l’habitude de la lecture, je ne pouvais choisir que sur la beauté des couvertures et cette odeur moisie que les feuilles laissaient échapper. Sans savoir ce que j’allais découvrir, j’ai choisi de me procurer de quelques livres. On discuta du prix et je laissai la dame sur sa galerie, jaugeant les passants avec curiosité, demandant des nouvelles des autres et offrant une tasse de café à qui voulait en boire.

Arrivé chez moi, je me débarrassai de toute autre occupation futile pour partir à la découverte des livres. Sans vraiment en avoir conscience, j’ai entrepris d’ouvrir les portes d’un monde aux mille couleurs. Page après page, je vivais des histoires fabuleuses aux côtés de personnages extraordinaires. Jour après jour, j’étais subjugué par ce monde magique que je découvrais. Les instants, les virages, les évènements, les personnages. J’ai découvert les romans policiers, les romans d’amour, la nouvelle, le récit et la poésie. Je ne vous dirai pas que j’ai pleuré dans La nuit du Renard et que j’ai lu plus de dix fois Dors ma Jolie de Mary Higgins Clark. Mes deux livres fétiches. Que j’ai aimé La Parure, Le Parfum, 20 mille lieues sous les mers, Meurtres en Soutane, Le petit chose, l’Etranger, l’assommoir, Jeanne D’arc, Les Trois Mousquetaires, Le Journal d’Anne Franck, l’empreinte du faux, etc.

 

Crédit photo: litteratureetchocolat.wordpress.com

Crédit photo: litteratureetchocolat.wordpress.com

La dame ne saura jamais que dans ces boites se tenaient les piliers de l’univers, des nuances de couleurs qui allaient tapisser mon quotidien et que dans cette petite ville où j’ai grandi, loin des murmures du monde, j’ai vécu avec des héros de la littérature. Elle voulait de l’argent pour s’acheter de la poudre à café, moi je voulais les livres entassés dans ses boites.

 

2 réflexions au sujet de « Ces instants qui bouleversent toute votre vie »

  1. Histoire vrai, ca se pourait. Un reve,peut etre…. bravo Soucanneau, c’est un excellent texte, en le lisant tu m’as fait replonger dans le passé, mais je n’ai pu savourer que les 3 mousquettaires et Jeanne d’Arc et le reste c’est pour bientot. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *